|

L’Anjou, à la pointe du vent


La vallée de la Loire respire à pleins poumons l’influence maritime ! Le vent « de galerne », d’ouest, pénètre profondément dans cette voie royale. Pendant des siècles, il…

L’Anjou, à la pointe du vent        

La vallée de la Loire respire à pleins poumons l’influence maritime ! Le vent « de galerne », d’ouest, pénètre profondément dans cette voie royale. Pendant des siècles, il gonfle les voiles des gabares, anime le zinc des girouettes et fait tourner les ailes des moulins. Fin XIXe , l’Anjou compte plus de 2 000 moulins à vent et à eau, 5 par paroisse ! Nombreux rythment toujours de leurs battements les horizons angevins : le typique moulin-cavier, sentinelle des coteaux avec une hucherolle en bois en équilibre sur un cône émergeant d’une cave, le moulin-tour à l’ouest, le chandelier et le pivot de la vallée. Du vent au ciel, il n’est qu’un souffle que les Angevins captent très tôt, le pionnier de l’aéronautique René Gasnier en figure de proue. Une histoire à découvrir au gré du vent en montgolfière, au départ du château de Brissac ou des berges de Loire !

> Demander le dossier